Avant l'invention de la caméra, les portraits étaient peints par des artistes qui offraient une sélection de caractéristiques parmi lesquelles les parents choisissaient celles qui ressemblaient le plus à l'ancêtre. L'élément le plus important du portrait est l'insigne de rang. Des portraits d'ancêtre supplémentaires étaient peints bien après le décès pour remplacer ceux qui s'étaient perdus ou avaient brulé ou si le portrait original d'un ancêtre était dans son village d'origine, loin de la résidence actuelle du clan. Après l'invention de la caméra, l'homme et son épouse étaient photographiés pour la postérité portant leurs habits officiels. Cette photographie était accrochée dans la salle de l'autel ou le temple pour le culte par leurs descendants. La plupart des portraits d'ancêtres date du début au milieu du règne de la dynastie Ching, (la datation est possible grâce aux caractères chinois indiquant l'année de règne de certains empereurs de la dynastie Ching, tels que Qian Long (1736-1795) ou Kangxi (1662-1722). Elles sont peintes sur des morceaux de toile de lin ou plus tard sur du papier de riz ou sur soie. En observant les détails de ces peintures, coiffes ou autres accessoires, on peut parfois déduire le rang occupé par

la famille à la Cour impériale.

 

Nous avons des reproductions de dimensions variées, toutes peintes à la main sur toile de lin. «

 

Décoration de la maison      Accueil